Lycée - De nombreuses difficultés - Ecoles et parents - N° 143 : septembre 2016

mardi 30 août 2016
popularité : 34%

Le lycée est constitué de 3 voies : professionnelle, générale ou technologique, avec peu de passerelles entre elles, enfermant les jeunes dans leur voie initiale. D’autant que de nombreux lycéens ont une orientation non-choisie, parfois dans un lycée très éloigné du domicile engendrant des temps de transport importants.
Avoir des sections d’enseignement bien réparties et avec des capacités d’accueil suffisantes est aussi un enjeu crucial, car dans le Val de Marne plus de 1 300 jeunes sont encore sans affectation fin juin faute de places dans des filières demandées !
Le coût des études au lycée (notamment dans la voie professionnelle) est une source d’inégalité, la charge étant trop lourde pour de nombreuses familles. Mais, après la gratuité des manuels scolaires, pris en charge depuis plusieurs années par la région, cette dernière met en place cette année des tarifs de repas gradués en fonction des ressources, une autre vieille revendication de la FCPE.
Pour nous, la gratuité scolaire et la réduction des inégalités sociales relèvent de l’État, qui devrait prendre en charge les fournitures et équipement scolaires, et accroître le nombre des bourses et leur montant. Nous demandons aussi l’abondement des fonds sociaux des lycées, qui ont été fortement réduits et ne permettent plus de répondre à des situations financières dramatiques dans lesquelles se retrouvent de plus en plus de familles.
Enfin, il faut des dotations horaires suffisantes pour éviter les classes surchargées, permettre du travail en petits groupes, offrir une diversité d’options et de langues. Et aussi un nombre de remplaçants suffisant, domaine où la situation se dégrade, mobilisant fortement la FCPE.


Documents joints

Article publié Ecoles et parents - N° 143 : (...)
Article publié Ecoles et parents - N° 143 : (...)